Vous êtes ici

CP - Lucie Borleteau et Romain Goupil, marraine et parrain du concours "Ton court pour l’égalité" !

Lucie Borleteau et Romain Goupil,

marraine et parrain du concours

« Ton court pour l’égalité » !

 

 

C’est officiel, Lucie Borleteau et Romain Goupil ont accepté avec enthousiasme de marrainer et parrainer la seconde édition du concours « Ton court pour l’égalité » organisé par le Comité ONU Femmes France, le Pôle Egalité Femmes-Hommes de l’Université Paris Diderot et le Centre Hubertine Auclert, centre francilien pour l’égalité femmes-hommes.

 

  • Lucie Borleteau, réalisatrice, actrice et scénariste. Elle étudie à Ciné-Sup à Nantes et obtient en 2004 une maîtrise de cinéma à l’université Paris VIII. Elle travaille dans différentes branches du cinéma ; production, collaboration à l’écriture de scénarios pour White Material de Claire Denis ; assistante réalisatrice pour Lou Ye, Arnaud Desplechin ; mise en scène, comédienne au cinéma et parfois au théâtre. Elle a réalisé trois moyens-métrages. En 2014, Fidelio, l'odyssée d'Alice est son premier long métrage. Elle reçoit pour ce film le César du Meilleur premier film et Ariane Labed, la comédienne principale, le César du Meilleur espoir féminin.
     
  • Romain Goupil tourne ses deux premiers courts-métrages L'exclu et Ibizarre à l'âge de seize ans. En 1970, il devient stagiaire puis assistant opérateur pour Robert Ménégoz, puis assistant réalisateur pour Chantal Akerman, Roman Polanski et Jean-Luc Godard. Il réalise deux nouveaux courts-métrages, Le père Goupil, puis Coluche Président avant d'obtenir le prix de la Caméra d'or au Festival de Cannes, le César de la meilleure première œuvre et une nomination aux Oscars pour son premier long-métrage, Mourir à trente ans en 1982. Son activité oscillera ensuite entre longs-métrages, courts-métrages et documentaires. Il a également écrit plusieurs ouvrages.

 

A propos de « Ton court pour l’égalité »

Organisé par le Comité ONU Femmes France, Pôle Egalité Femmes-Hommes de l’Université Paris Diderot et le Centre Hubertine Auclert, Centre francilien pour l’égalité femmes-hommes, ce concours, vise à mobiliser les 18-25 ans sur la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations sexistes, briser les tabous et lutter contre les stéréotypes de genre. Pour être pré-sélectionnés, les films doivent avoir une durée comprise entre 30 et 180 secondes.

 

 


 

Restons en contact

S’abonner à la newsletter