Vous êtes ici

(Edito) Le corps des femmes n’est pas un objet !

Edito de la Cybertine 117 du 8 avril 2016

 

Le corps des femmes n’est pas un objet !

La prostitution, à majorité féminine, est bien le signe d’une société où le corps des femmes est pensé comme un objet que l’on peut acheter, vendre ou utiliser. Avec l’adoption définitive de la loi sur la prostitution, la France se positionne clairement : on ne peut pas acheter le corps d’un être humain contre un acte sexuel ! Avec cette nouvelle loi, ceux qu’on appelle les « clients » seront passibles d’amende. Mais surtout, les personnes prostituées bénéficient d’un accompagnement et d’une protection publique. C’est donc un message fort que notre pays adresse au monde et à sa population : la prostitution, comme toutes les violences faites aux femmes ne peut être encouragée ni tolérée. Au-delà, ce sont les inégalités femmes-hommes qui mènent à ces violences qu’il faut dénoncer et combattre. Combat difficile, au long court, mais promis à de belles victoires !

 

Marie-Pierre Badré,
Présidente du Centre Hubertine Auclert

Conseillère régionale d'Île-de-France

 

 

 

Restons en contact

S’abonner à la newsletter