Vous êtes ici

Le rapport d'activité 2019 du Centre Hubertine Auclert est en ligne !

Le rapport d'activité 2019 a été adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle qui s'est tenue exceptionnellement en visioconférence, le 21 septembre 2020.

Retrouvez dans ce document les différentes actions du Centre en 2019.

> Téléchargez le rapport d'activité 2019 <

" 2019 fut une année particulière pour le Centre... Et pour cause ! Le 17 avril, nous partagions avec plus de 250 personnes un très bel adage : « Le féminisme est visionnaire » pour célébrer les 10 ans du Centre Hubertine Auclert.Visionnaire bien sûr, car comme le disait Stendhal, « L’admission des femmes à l’égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation ! ». En tant que présidente du Centre, je suis très fière de ces 10 années au service de l’égalité femmes-hommes en Île-de-France, avec l’indéfectible soutien du Conseil Régional... 10 ans après la création du Centre, nous savons toutes et tous combien le combat pour l’égalité est un travail de longue haleine, qui convoque l’engagement à la fois du monde politique et de la société civile.

À leurs côtés, le Centre Hubertine Auclert poursuit depuis 2009, avec patience et détermination, son rôle de vigie, défricheur et expert sur des sujets qui ont sans cesse besoin d’être (re)pensés. Tout au long de l’année, nous avons ainsi proposé et diffusé auprès de nos membres un ensemble de ressources, d’accompagnements et d’événements. Parmi eux ? Un kit d’action contre les violences sexistes et sexuelles au travail à destination des collectivités, de plus en plus nombreuses à adhérer au Centre ; une conférence à destination des professionnel·les de l’éducation pour savoir comment « Éduquer pour lutter contre les violences sexistes » ; le rapport « Femmes et Ruralité », pour rappeler que l’Île-de-France est un territoire majoritairement rural ; la campagne « Sexisme, parlons-en » à destination des lycéens et lycéennes ; la rencontre « Comment améliorer les conditions du dépôt de plainte pour les femmes victimes de violences ? » suite à notre diagnostic sur l’accueil dans les commissariats franciliens... Et de nombreuses autres ressources que je vous invite à découvrir et à partager dans ce rapport d’activité.

Avant de vous laisser parcourir ce bilan, je rappellerai combien chacun de ces travaux sont mus par des convictions fortes : aujourd’hui, alors que le terme « féminisme » retrouve des couleurs, rendons hommage à Hubertine Auclert, pionnière et experte avant l’heure... Son engagement continuera de nous inspirer pour les 10 ans à venir ! "

Marie-pierre badré,
présidente du Centre Hubertine Auclert

Restons en contact

S’abonner à la newsletter