Vous êtes ici

Le rapport d'activité 2020 du Centre Hubertine Auclert est en ligne !

Le rapport d'activité 2020 a été adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale annuelle qui s'est tenue exceptionnellement en visioconférence, le lundi 07 juin 2021.

Retrouvez dans ce document les différentes actions du Centre en 2020.

> Téléchargez le rapport d'activité 2020 <

Durant cette année unique dans l'histoire du pays et du monde, nous avons toutes et tous expérimenté la sidération, l’angoisse et parfois l’abattement. Mais nous avons également fait preuve d’une force résiliente et avons puisé en elle une énergie créative nouvelle. Le Centre Hubertine Auclert a traversé ces moments inédits selon un principe incontestable : le sens de l’adaptation. Après avoir - à peine – emménagé dans les locaux de la Région Île-de-France, nous avons choisi de réorganiser à l’aune de la crise nos événements, nos formations, nos sensibilisations et chacun de nos accompagnements à destination de nos membres.

  • À travers l’Observatoire régional des violences faites aux femmes, nous nous sommes emparés dès le 17 mars de la question brûlante qui se dissimulait derrière un mot désormais familier… Le confinement étant un facteur de danger indéniablement aggravant pour les femmes victimes de violences. Qu’à cela ne tienne ! En tant qu’organisme fédérateur sur le territoire francilien, nous avons mis en réseau collectivités et associations, nous leur avons proposé des outils pour mieux communiquer sur le sujet et avons publié au mois de juillet une première enquête sur l’impact de la crise sanitaire sur les femmes victimes.
  • Face à l’adhésion massive de nouvelles collectivités au Centre suite aux élections municipales, nous avons instauré des rendez-vous digitaux réguliers pour les outiller et les inciter à développer des politiques pour l’égalité. Avec en point d’orgue un grand rendez-vous virtuel en fin d’année autour de ces Territoires Franciliens pour l’Égalité.
  • Nous avons fait d’une contrainte un atout en transformant, avec succès, les conférences grand public « Causeries » en podcasts : une première pour le Centre, toujours autour des rapports passionnants entre féminisme et pop-culture…
  • Enfin, nous avons continué à sensibiliser le jeune public à la lutte contre le sexisme et les violences sexistes et sexuelles à travers une campagne virale – tout aussi judicieusement numérique - intitulée #PlusJamaisSansMonAccord !

Je vous invite à retrouver au sein de ce rapport d’activité les très nombreuses ressources expertes conçues par le Centre au cours d’une période pourtant si difficile et instable : une gageure que je suis particulièrement fière de souligner.

La crise sanitaire a, si besoin était, mis en lumière la fragilité systémique des droits de femmes. Mais elle a aussi éclairé les capacités de mobilisation et de réactivité de chaque actrice et acteur de l’égalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes : les associations et collectivités en première ligne. Au cours d’une période aussi sombre, la solidarité s’est pleinement exprimée à travers elles, avec l’immuable soutien d’un conseil régional particulièrement engagé sur la lutte contre les violences faites aux femmes.

Au-delà du réconfort certain que cela procure, il n’est rien d’étonnant : la solidarité est résolument au cœur du projet pour l’égalité femmes-hommes.

Marie-pierre badré,
présidente du Centre Hubertine Auclert

Restons en contact

S’abonner à la newsletter