Vous êtes ici

Les formations 2023 pour lutter contre les violences faites aux femmes

Retrouvez le détail des journées de formation 2023

Lutter contre les violences faites aux femmes

 

Contexte général sur les violences faites aux femmes

En France en 2021, 122 femmes ont été tuées par leur partenaire intime (Ministère de l’intérieur, 2022). En moyenne chaque année, on estime que 94 000 femmes de 18 à 75 ans sont victimes de viols ou de tentatives de viol (CVS 2010-2019- INSEE-ONDRP).  Près de 20 %  des femmes  actives  ont  déjà été  confrontées  à  une  situation  de  harcèlement  sexuel  au  cours  de  leur  vie  professionnelle (Défenseur des droits/IFOP, 2014). Plus d’1 Francilienne sur 3 déclare avoir subi du harcèlement sexiste et/ou sexuel dans l’espace public au cours de l’année (VIRAGE-INED, 2015). Face à l’ampleur et la spécificité des violences faites aux femmes, en tant que professionnel·le il est indispensable de se former pour mieux repérer, accompagner et/ou savoir orienter les victimes.  La loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes rend obligatoire la formation sur les violences faites aux femmes et leurs conséquences dans la formation initiale et continue des professionnel·les impliqué·es dans la prévention et la détection de ces violences (art.51). L’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert propose une offre de formation spécifique qui vient compléter l’offre proposée par les associations spécialisées dans l’accompagnement des femmes victimes de violences et autres partenaires.

 

Cybersexisme : comprendre pour prévenir et agir auprès des jeunes

Les violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires du Second Degré : comprendre pour agir

Agir efficacement contre les violences faites aux femmes au niveau local

Cyberviolences conjugales : mieux repérer, accompagner et orienter les victimes

 

A qui s’adressent ces formations ?

Elles s’adressent à toute personne qui est en contact avec des femmes victimes de violences, en association, au sein d’une collectivité, dans un syndicat, etc., à toute personne développant un plan d’action pour accompagner ce public et/ou qui met en place des actions de prévention des violences sexistes ou sexuelles. Plus précisément, cela peut concerner :

  • Les agent·es dans les collectivités et EPCI, tous services confondus,
  • Les élu·es dans les collectivités et EPCI,
  • Les professionnel·les qui sont en contact avec des femmes victimes de violences,
  • Les professionnel·les spécialisé·es sur la prévention des violences sexistes ou sexuelles auprès des jeunes
  • Les bénévoles qui sont en contact avec des femmes victimes de violences et/ou qui font de la prévention
  • Les représentant·es de syndicats et les représentant·es du personnel,

Les professionnel·les en contact avec le public souhaitant suivre une formation généraliste complète sur l’accompagnement des femmes victimes de violences peuvent contacter le Centre Hubertine Auclert pour une orientation vers une offre proposées par les associations spécialisées.

Informations

  • François Grolier, chargé de formation
  • francois [dot] grolier [at] hubertine [dot] fr 

Restons en contact

S’abonner à la newsletter