Vous êtes ici

Rencontre Comment améliorer les conditions du dépôt de plainte pour les femmes victimes de violences ? - 20 novembre 2019

À l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et dans le cadre du grenelle des violences conjugales, Le Centre Hubertine Auclert propose une rencontre pour faire un état des lieux des difficultés rencontrées par les victimes lors d’un dépôt de plainte et identifier des pistes opérationnelles d’amélioration.

Améliorer les conditions du dépôt de plainte et des interventions de police secours est une urgence pour la protection des victimes de violences conjugales et de violences sexuelles.

En 2018, près de 219 000 femmes ont été victimes de violences conjugales physiques et/ou sexuelles. Malgré l’ampleur de ces violences et alors que ces agissements sont punis par la loi, celles-ci sont encore peu signalées aux autorités : moins d’1 femme victime de violences conjugales sur 5 dépose plainte (enquête CVS 2018). Un chiffre qui révèle la difficulté pour les victimes de dénoncer spécifiquement des faits qui relèvent de l’intime et dont la dénonciation peut exposer à un risque de représailles.

Lors de ces démarches, les conditions dans lesquelles les femmes victimes de violences sont accueillies par les services de police – aussi bien lors d’une intervention à domicile que lors d’une audition au commissariat – sont déterminantes pour leur protection et leur parcours judiciaire.

Le 20 novembre prochain, le Centre Hubertine Auclert propose une rencontre en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et de Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes. Des services de police et de gendarmerie et des intervenant-e-s issu-e-s du secteur associatif sont invités à s'exprimer autour de deux table-rondes :

  • Plaintes et interventions au domicile pour violences conjugales : où en est-on aujourd’hui de l’accueil des victimes de violences conjugales et/ou sexuelles ?
  • Comment changer les pratiques pour une meilleure prise en compte des victimes de violences conjugales et/ou sexuelles ?

Rendez-vous au sein de l'Auditorium de la Région Île-de-France, de 13H00 à 17H30 ou bien en direct sur notre page Facebook, dès 13H30.

Pour plus d'informations : aurelie [dot] latoures [at] hubertine [dot] fr (Aurélie Latourès), chargée d'études à l'observatoire régional des violences faites aux femmes, 01 75 00 04 47.

> Le programme de la rencontre <

> LES INSCRIPTIONS SONT DÉSORMAIS CLOSES <

Informations

Date/Période 
Mercredi 20 novembre 2019
Horaire 
13H00 - 17H30
  • Contact : aurelie [dot] latoures [at] hubertine [dot] fr (Aurélie Latourès), chargée d'études à l'observatoire régional des violences faites aux femmes, 01 75 00 04 47.
  • Lieu : Auditorium de la Région Île-de-France, 5 rue Madame deStaël, 93400 Saint-Ouen

Restons en contact

S’abonner à la newsletter