Vous êtes ici

Soirée de présentation du Tumblr "invisibilisées" mettant en avant les femmes oubliées de l’histoire

INVITATION PRESSE

Soirée de présentation du Tumblr « invisibilisées »

Mercredi 3 juin à partir de 19h
Au Rosa Bonheur, dans le parc des Buttes Chaumont,
2 allée de la cascade, 75019 Paris

Après la « taxe rose », le collectif Georgette Sand s’attaque aux femmes invisibles qui ont fait l’histoire du monde. Il s’appuie en cela sur les études menées chaque année depuis trois ans par le Centre Hubertine Auclert.

Le collectif Georgette Sand, qui s'était fait connaître en dénonçant la "woman tax" (dont le gouvernement avait diligenté un rapport suite à la résonnance médiatique de l’action) récidive en lançant un nouveau tumblr consacrées aux femmes invisibilisées.

« Les femmes d’exception ne sont pas au Panthéon, rarement dans les livres d’histoire, peu souvent dans les mémoires. Désormais elles ont leur Tumblr ! » annonce le collectif.

Qui connaît aujourd’hui Blanche Calloway, Valentina Terechkova, Madeleine Brès ou même Rosa Bonheur, respectivement cheffe d'orchestre américaine, cosmonaute (première femme à effectuer un vol dans l’espace), médecin (première femme docteur en médecine de France), et peintre française ?

Le site internet http://invisibilisees.tumblr.com réunit ainsi les femmes qui ont fait l'histoire, les femmes qui ont œuvré pour le progrès de nos sociétés et ont été oubliées, voire effacées, de la mémoire collective. Ce travail de mémoire s'appuie notamment sur le constat de l'invisibilité des femmes dans les manuels scolaires que le Centre Hubertine Auclert a dressé dans ses différentes études.  

Pour présenter ce Tumblr original ainsi que les études sur les manuels scolaires, le collectif Georgette Sand et le Centre Hubertine Auclert organisent une soirée festive « Rendre visible l’invisible ! » le 3 juin prochain au Rosa Bonheur dans le parc des Buttes Chaumont à Paris

A propos du Collectif Georgette Sand
Le collectif Georgette Sand décrypte l'actualité de l'égalité dans les médias, propose une alternative aux codes de genre et se mobilise pour éduquer les réfractaires. Georgette Sand souhaite encourager la présence et la prise de parole féminines dans les médias et plus généralement sur le devant de la scène. Car faut-il vraiment s'appeler George pour être prise au sérieux ?
www.georgettesand.org

A propos du Centre Hubertine Auclert
Le Centre Hubertine Auclert, centre francilien de ressources pour l'égalité femmes-hommes est un organisme associé de la région Ile-de-France qui regroupe plus de 110 membres (associations, collectivités locales et syndicats) et produit de nombreux outils d'analyses (études, actes, évènements...) sur la thématique femmes-hommes. L'observatoire régional des violences faites aux femmes est intégré au Centre Hubertine Auclert depuis 2013.
www.centre-hubertine-auclert.fr

 

Restons en contact

S’abonner à la newsletter