Vous êtes ici

Tolérance zéro ! L'édito !

Hier, la journée internationale de la tolérance zéro à l'égard des mutilations génitales féminines nous rappelait combien ces pratiques sont encore taboues. Malgré les campagnes de sensibilisation, malgré le (relatif) intérêt médiatique, beaucoup de jeunes victimes potentielles ignorent toujours les risques de l'excision, souvent par méconnaissance de leur propre corps. Pourtant, ces mutilations condamnent les filles et les femmes à une profonde douleur physique et psychologique. Forme extrême de violence sexiste, l'excision les empêche de disposer librement de leurs droits à la vie, à la santé, à l’intégrité physique et au plaisir. Autant de droits - et de raisons - pour continuer à les dénoncer, en France comme dans le reste du monde. À l'égard de l'intolérable, pratiquons la tolérance zéro !

Marie-Pierre Badré,
Présidente du Centre Hubertine Auclert, déléguée spéciale à l'égalité femmes-hommes à la Région île-de-France

 

  • Un édito à découvrir également dans la Cybertine #169...
  • Si vous n'êtes pas encore inscrit-e à la Cybertine : cliquez ici

Restons en contact

S’abonner à la newsletter