Vous êtes ici

Ces hommes qui épousèrent la cause des femmes - Dix pionniers britanniques

Type 
Ouvrage/Périodique

Au XIXe siècle en Grande-Bretagne, des hommes, magnifiques trublions, ont choisi la cause de l’égalité des femmes, “Des hommes comme les autres ”. Ils risquaient gros : respectabilité, carrière, fortune… Refusant la guerre des sexes, ils ont œuvré par l’écriture, l’exemple et l’action pour le combat commun dans l’intérêt commun. Ce temps d’effervescence intellectuelle et sociale culmina avec le mouvement des suffragettes où la militance masculine fut étonnamment forte. Victor Duval et Frederick Pethick-Lawrence connurent alors prison, gavage, faillites, expulsions. Edward Carpenter, qui osait traiter de la sexualité, connut marginalisation et outrages. Il y avait des révoltés par l’injustice tel George Lansbury, député, ancien ouvrier, qui voyait l’équivalence entre domination masculine et domination des “nantis” sur les “manuels”, d’autres sarcastiques, tel l’écrivain Isaac Zangwill, enfin des hommes de raison, John Stuart, Mill William Fox. Il y eut encore “le mari de…” (Frederick Billington-Greig) et l’émouvant William Godwin, époux de Mary Wollstonecraft, qui rompit avec son milieu, souffrit beaucoup et lutta avec noblesse et talent. Ils croyaient tous en l’égalité. Mais si, sur des points essentiels, l’action féministe qu’ils soutenaient a passé les seuils législatifs, le paradigme fondamental qu’ils avaient eux aussi identifié, le regard qui hiérarchise, n’a pas vraiment changé. Ce devrait être le nouvel axe de la militance commune.

Publics ciblés 
Étudiant-e-s
Professionnel-le-s de l’éducation
Professionnel-le-s de la santé
Élu-e-s et agent-e-s des collectivités et de l’administration
Source-s/Auteur-e-s 

Sous la direction de Martine Monacelli et de Michel Prum

Année de publication 
2010
Maison d’édition 
Les éditions de l'Atelier
Support 
papier
Cote 
FE 084
Disponibilité 
Au Centre Hubertine Auclert
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter