Vous êtes ici

Etude sur l’impact des violences dans le couple sur les enfants dans les informations préoccupantes

Document(s) en téléchargement 
Type 
Étude/Rapport/Statistiques

L’Observatoire des violences envers les femmes a souhaité mener une étude à partir des informations préoccupantes (IP) afin de mettre l’accent sur l’impact des violences dans le couple sur les enfants et adolescent·e·s.

Étude de l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, réalisée par Ségolène Aubry-Bloch, chargée de mission, en partenariat avec la CRIP 93
L’objectif de cette étude est d’alerter les professionnel·le·s de l’enfance et de l’adolescence sur le fait qu’un enfant qui présentent des signaux de mal-être peut être co-victime de violences dans le couple. Les préconisations ne seront pas les mêmes si ces violences sont repérées ou non. Ceci est essentiel pour évaluer quelles seront les mesures de protection les plus adaptées. Le plus souvent, c’est en protégeant la mère de nouvelles violences que celle-ci sera en capacité de protéger son enfant. C’est le sens de toutes les mesures de protection, telles que le téléphone grave danger, l’ordonnance de protection, la mesure d’accompagnement protégé, ou encore l’espace de rencontre protégé.
Chiffres clés de l’étude
Sur les 100 IP :
30% des IP comportent des faits de violences conjugales
41% des enfants de l’étude sont co-victimes des violences dans le couple
Sur les enfants co-victimes des violences dans le couple :
62% des enfants co-victimes des violences dans le couple ont moins de 6 ans
81% ont moins de 10 ans
84,5% des enfants assistent aux scènes de violences dans le couple
57% des enfants sont des victimes directes de violences graves par l’auteur des violences dans le couple, 86% si l’on ajoute les violences psychologiques

Auteur-e-s 
Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
Ségolène Aubry-Bloch
Année de publication 
2018
Support 
en ligne
Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter