Vous êtes ici

Etude sur les morts violentes au sein des couples en 2017

Type 
Étude/Rapport/Statistiques

Pour la douzième année consécutive, la délégation aux victimes, structure commune à la police et à la gendarmerie nationales, en charge notamment du suivi de la thématique des violences intra-familiales, a recensé pour le ministère de l’Intérieur les morts violentes survenues au sein du couple.En France, au cours de l’année 2017, 151 personnes sont décédées, victimes de leur partenaire ou ex-partenaire de vie (conjoint, concubin, pacsé ou « ex » dans les trois catégories).

De l’étude, il ressort que :
130 femmes sont décédées en une année, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon.
21 hommes sont décédés, victimes de leur compagne, compagnon ou ex-compagne.
25 enfants sont également décédés concomitamment à l’homicide de leur père et/ou mère.

Ces chiffres sont en légère hausse, ils restent élevés et préoccupants.

Publics ciblés 
Professionnel·les de la santé
Élu·es et agent·es des collectivités et de l’administration
Auteur·trices 
Ministère de l'intérieur
Année de publication 
2018
Support 
pdf
Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter