Vous êtes ici

Rapport sur La prise en compte du genre en protection de l’enfance

Document(s) en téléchargement 
Type 
Étude/Rapport/Statistiques

Pour permettre aux professionnel.le.s, doctorant.e.s et chercheur.e.s confirmé.e.s travaillant dans le champ de la protection de l’enfance de pouvoir échanger, ainsi que pour proposer un tour d’horizon des enseignements et travaux en cours à l’intention des professionnels, l’ONPE a proposé en 2015, lors de son séminaire de recherche, cinq séances étalées tout au long de l’année, chacune de ces séances proposant une déclinaison particulière de la thématique générale « La prise en compte du genre en protection de l’enfance ».

Le présent dossier thématique rassemble les principales contributions issues de ce séminaire et s’articule autour de trois parties :
■ La première est consacrée aux complexes enjeux définitionnels qui entourent la notion de genre, notamment par opposition à celle de sexe : derrière les lectures éristiques d’un emprunt réel ou supposé à l’anglais, ce terme et son emploi dans les sciences sociales ont une histoire longue et des distinctions sémantiques complexes avec des termes et notions adjacents. La sociologue Isabelle Clair, dans son article « La prise en compte du genre dans l’analyse sociologique », fait le point de cette histoire et des débats qui l’accompagnent.
■ La deuxième décline cette notion aux situations d’enfance en danger, en s’interrogeant sur les différentes manières dont le genre affecte les problématiques vécues par les enfants et leurs parents. Les articles ici présentés, celui d’Amélie Charruault (« L’enquête Virage : une nouvelle enquête en population générale pour étudier les violences de genre ») comme celui d’Édouard Durand (« La protection des enfants victimes
de violences dans le couple ») se focalisent plus particulièrement sur la question des violences conjugales, notamment dans ce qu’elles impliquent
pour les enfants, mais d’autres problématiques peuvent être envisagées sur la question du genre du danger dans l’enfance comme le rappelle le texte
d’introduction de cette partie, qui renvoie à diverses références.
■ Enfin, la dernière concerne plus spécifiquement les pratiques professionnelles en protection de l’enfance au prisme du genre, c’est-à-dire la manière dont l’accompagnement des familles et des enfants peut lui-même varier selon le genre : celui des enfants dans l’article de Nadine Lanctôt (« Travailler auprès des filles, travailler auprès des garçons : représentations des praticien.ne.s ») ; celui des professionnel.le.s et des représentations relatives au travail social dans les articles de Stéphanie Boujut et Isabelle Frechon (« S’occuper des enfants, est-ce une question de genre ? »), et celui de Mélanie Jacquot, Anne Thevenot et Jutta de Chassey (« De l’assistante maternelle à l’assistant familial : des positionnements professionnels différenciés ? »).

Publics ciblés 
Étudiant-e-s
Professionnel-le-s de l’éducation
Professionnel-le-s de la santé
Élu-e-s et agent-e-s des collectivités et de l’administration
Auteur-e-s 
Edouard Durand
Flora Bolter
Année de publication 
2017
Maison d’édition 
Observatoire National de la protection de l'enfance
Support 
PDF
Comment se le procurer ?  

En téléchargement ci-joint.

Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter