Vous êtes ici

Résultats de l’enquête Sivis 2018-2019 auprès des établissements publics et privés sous contrat du second degré

Type 
Étude/Rapport/Statistiques

Au cours de l’année scolaire 2018-2019, les chefs d’établissement du second degré public et privé sous contrat ont déclaré en moyenne 12,2 incidents graves pour 1 000 élèves. Un établissement sur trois ne déclare aucun incident, un sur cinq en déclare 10 ou plus. Le degré d’exposition à la violence diffère suivant les établissements, leur type ou leur profil social.Mesurées pour la première fois à partir de cette enquête, les atteintes à la laïcité représentent 1 % de l’ensemble des faits graves déclarés par les chefs d’établissement.Environ 9 incidents graves sur 10 sont commis par des élèves, très majoritairement des garçons. Entre élèves, les victimes sont souvent du même sexe que les auteurs (plus de 7 fois sur 10). Les violences physiques sont surreprésentées pour les faits graves impliquant uniquement des garçons. Par ailleurs, près d’un incident grave sur 2 commis par un garçon envers une fille est motivé par des raisons sexistes ; les violences entre filles s’exercent plus souvent dans le cadre d’un harcèlement.Enfin, les violences entre collégiens ou lycéens impliquent des élèves d’âge différent dans 1 cas sur 3

Publics ciblés 
Professionnel·les de l’éducation
Auteur·trices 
DEEP - Direction de l'évaluation de la prospective et de la performance
Année de publication 
2019
Maison d’édition 
Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse
Support 
pdf
Disponibilité 
En ligne
Géographie 
Europe

Restons en contact

S’abonner à la newsletter