Inceste : repérer, accompagner et prévenir

Une personne sur dix en France déclare avoir été victime d’inceste (1). Les violences sexuelles commises par un membre de la famille sont un phénomène de très grande ampleur. Elles sont commises le plus souvent par des hommes (l’agresseur est un homme dans plus de 9 cas sur 10 ; 2), le plus souvent contre des filles (le risque d’inceste est environ 4 à 6 fois plus élevé chez les filles), et traversent tous les milieux sociaux.

L’inceste a des conséquences multiples et très graves pour les victimes. Les professionnel·les travaillant au contact d’enfants ont un rôle central à jouer pour détecter ces situations, et protéger les enfants victimes. C'est également le cas pour les professionnel·les travaillant au contact d’adultes ayant été victimes dans leur enfance. Pour ce faire, elles et ils ont besoin d’être formé·es, pour savoir repérer ces violences et accompagner les victimes.

Objectifs de la formation

  • Comprendre l’ampleur, les mécanismes et les conséquences de l’inceste 
  • Maîtriser le cadre légal de la lutte contre l’inceste 
  • Savoir agir, à son niveau, pour détecter les situations d’inceste, protéger les victimes et les accompagner 
  • Agir en prévention auprès des publics 
  • Accompagner les adultes ayant été victimes d’inceste dans l’enfance 

Public

  • Professionnel·les de l’éducation 
  • Professionnel·les de la protection de l’enfance 
  • Professionnel·les de la protection judiciaire de la jeunesse 
  • Éducateurs et éducatrices spécialisées 
  • Agent·es en charge des sujets de protection de l’enfance ou de lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans les collectivités 
  • Tout·e professionnel·le travaillant au contact d’enfants 
  • Tout·e professionnel·le travaillant en contact des victimes de violences sexistes et sexuelles 

Aucun pré-requis n'est attendu de la part des participant·es pour cette formation. L’évaluation de l’acquisition des connaissances se fera tout au long de la formation par l’équipe d’animation et en clôture à l’aide d’un questionnaire adapté. 

À l’issue de la formation, les participant·es auront les outils pour repérer les situations d’inceste et les réflexes pour protéger les victimes. 

Animation de la formation

La formation alternera des temps d’acquisition de connaissances techniques avec des mises en pratiques et des études de cas basées sur les expériences d’autres collectivités. 

La formation sera co-animée par des formatrices de plusieurs structures : 

  • Le Collectif féministe contre le viol, spécialisé dans l’écoute des victimes de violences sexuelles (en majorité subies dans l’enfance et l’adolescence) depuis 1985 et en charge de la plateforme nationale d’écoute lancée en septembre 2021 pour les victimes d’inceste rattachée à la CIIVISE. (Viols Femmes Informations : 0 800 05 95 95 ; Violences Sexuelles dans l’Enfance : 0 805 802 804) 
  • En avant toute(s), pour son expérience en termes d’écoute (à l’écrit) mais aussi de prévention des violences sexistes et sexuelles à destination d’un jeune public : https://enavanttoutes.fr/  
  • L'Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert 
  • Marie de Vallois Moquet, psychologue clinicienne au Centre de psychothérapie de l'hôpital Ville Evrard à Saint-Denis

Grille tarifaire

  • Tarifs pour les membres du Centre Hubertine Auclert :

    • Pour les bénévoles d'associations membres : 20 € par personne et par jour
    • Pour les syndicats et salarié·es d'associations membres : 120 € par personne et par jour 
    • Pour les collectivités membres* : entre 100 € et 200 € par personne et par jour, selon le nombre d’habitant·es
    • Pour les partenaires franciliens* : 100 € par personne et par jour 
  • Tarifs pour les non-membres du Centre Hubertine Auclert :
    • Pour les syndicats, pour les bénévoles et salarié·es d'associations non-membres : 180 € par personne et par jour
    • Pour les collectivités non-membres* : entre 350 € et 550 € par personne et par jour, selon le nombre d’habitant·es
    • Pour les partenaires non-franciliens* : 150 € par personne et par jour

* Pour connaître le seuil tarifaire de votre collectivité ou le type de structure partenaire éligible, cliquez ici.

  • du 13 avril 2023 au 14 avril 2023

    Les violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires du second degré : comprendre pour agir

    Chapô

    Les situations de violences sexistes, sexuelles et LGBTphobes vécues dans les établissements scolaires du second degré, encore trop souvent banalisées ou invisibilisées, sont néanmoins de plus en plus portées à la connaissance des professionnel·les. Pour que chacun·e soit en mesure de mieux repérer ces situations, de mieux les prendre en charge et protéger les élèves, il est nécessaire de s’outiller à l’échelle de l’établissement. Afin d’appréhender efficacement les violences sexistes, sexuelles et LGBTphobes, de les replacer dans un système d’inégalités de genre, l’action et la prévention par les professionnel·les est primordiale.

    Heures
    09h30 - 17h00
    Thème principal
    Éducation à l'égalité
    Lieu
    Sur site
    du 08 juin 2023 au 09 juin 2023

    Cyberviolences conjugales : mieux repérer, accompagner et orienter les victimes

    Chapô

    Les outils numériques offrent aux (ex) partenaires violents des moyens faciles, accessibles et instantanés pour davantage surveiller, contrôler et humilier leur partenaire. Cela peut entraîner de nouvelles formes de violences conjugales ou renforcer des violences déjà présentes au sein du couple (notamment des violences psychologiques).

    Heures
    09h30 - 17h00
    Thème principal
    Observatoire régional des violences faites aux femmes
    Lieu
    Sur site
    01 juin 2023

    Agir efficacement contre les violences faites aux femmes au niveau local

    Chapô

    Les violences touchent de très nombreuses citoyen·nes en France: une femme sur dix se déclare victime de violences conjugales. La gravité et la multiplicité des conséquences de ces violences, la complexité des parcours des victimes pour bénéficier d’un accompagnement et faire valoir leurs droits nécessitent une réponse politique globale.

    Heures
    09h30 - 17h00
    Thème principal
    Appui aux collectivités locales
    Lieu
    Sur site

Un processus certifié

Les formations du Centre Hubertine Auclert s’inscrivent dans le cadre d’un parcours de formation, articulant différentes thématiques, pour vous outiller de manière complète.

Organisme de formation agréé, le Centre Hubertine Auclert forme chaque année entre 450 et 550 personnes.

Logo Qualiopi DEF