Stéréotypes sexistes : les analyser pour ouvrir le champ des possibles avec les jeunes

Les représentations et les stéréotypes sexistes sont omniprésents. Ils ont un impact réel: ils imprègnent les imaginaires dès le plus jeune âge, limitant ainsi les projections, les aspirations des individus. Évidents ou plus difficiles à détecter, leur repérage est la première étape indispensable à la mise en œuvre de l’égalité.

L’analyse des stéréotypes, leur déconstruction et la valorisation de représentations plus variées sont les clés pour ouvrir le champ des possibles.

Objectifs de la formation

  • Savoir repérer et analyser les stéréotypes sexistes
  • Intégrer à sa pratique la correction des stéréotypes sexistes
  • S’outiller pour être acteur et actrice de la lutte contre les stéréotypes sexistes dans son organisation

Public

  • Tout type de professionnel·les travaillant avec les jeunes, souhaitant développer des projets en faveur de l'égalité de genre.

Aucun pré-requis n'est attendu de la part des participant·es pour cette formation. L’évaluation de l’acquisition des connaissances se fera tout au long de la formation par l’équipe d’animation et en clôture à l’aide d’un questionnaire adapté.

À l’issue de la formation, les participant·es seront en mesure d’analyser les stéréotypes sexistes et de les corriger en proposant d’autres sources pour mettre en exergue d’autres représentations ou en mettant en place des actions de sensibilisation. 

Animation de la formation

La formation alternera des temps d’acquisition de connaissances avec des mises en situations

Grille tarifaire

  • Tarifs pour les membres du Centre Hubertine Auclert :

    • Pour les bénévoles d'associations membres : 20 € par personne et par jour
    • Pour les syndicats et salarié·es d'associations membres : 120 € par personne et par jour 
    • Pour les collectivités membres* : entre 100 € et 200 € par personne et par jour, selon le nombre d’habitant·es
    • Pour les partenaires franciliens* : 100 € par personne et par jour 
  • Tarifs pour les non-membres du Centre Hubertine Auclert :
    • Pour les syndicats, pour les bénévoles et salarié·es d'associations non-membres : 180 € par personne et par jour
    • Pour les collectivités non-membres* : entre 350 € et 550 € par personne et par jour, selon le nombre d’habitant·es
    • Pour les partenaires non-franciliens* : 150 € par personne et par jour

* Pour connaître le seuil tarifaire de votre collectivité ou le type de structure partenaire éligible, cliquez ici.

  • du 10 octobre 2024 au 11 octobre 2024

    Sexisme et LGBTQIAphobies : comprendre les mécanismes pour agir auprès des jeunes

    Chapô

    Les établissements scolaires et lieux d’accueil des jeunes sont des lieux importants de socialisation et d’apprentissages. Ils ont à ce titre, un rôle capital à jouer dans la prévention et la résolution des inégalités genrées entre les élèves, et des discriminations. Pour agir, les personnels éducatifs et enseignants doivent connaitre les mécanismes du sexisme, les enjeux relatifs aux orientations amoureuses/sexuelles et aux identités de genre, et s’approprier les méthodes de mise en place d’actions en faveur de l’égalité et de la prise en compte des besoins spécifiques de tou·tes les élèves.

    Heures
    09h30 - 17h00
    Thème principal
    Éducation à l'égalité
    Lieu
    Sur site
    du 01 juin 2023 au 02 juin 2023

    Cybersexisme : comprendre pour prévenir et agir auprès des jeunes

    Chapô

    Le cybersexisme désigne les actes, commentaires et/ou messages à caractère sexuel ou qui critiquent la manière de s’habiller, l’apparence physique, le comportement amoureux ou sexuel qui se développent via les outils ou les espaces numériques. Ce sont des violences sexistes ou sexuelles qui visent principalement les filles (mais aussi des garçons).

    Heures
    9h30 - 17h00
    Thème principal
    Observatoire régional des violences faites aux femmes
    Lieu
    Sur site
    du 13 avril 2023 au 14 avril 2023

    Les violences sexistes et sexuelles dans les établissements scolaires du second degré : comprendre pour agir

    Chapô

    Les situations de violences sexistes, sexuelles et LGBTphobes vécues dans les établissements scolaires du second degré, encore trop souvent banalisées ou invisibilisées, sont néanmoins de plus en plus portées à la connaissance des professionnel·les. Pour que chacun·e soit en mesure de mieux repérer ces situations, de mieux les prendre en charge et protéger les élèves, il est nécessaire de s’outiller à l’échelle de l’établissement. Afin d’appréhender efficacement les violences sexistes, sexuelles et LGBTphobes, de les replacer dans un système d’inégalités de genre, l’action et la prévention par les professionnel·les est primordiale.

    Heures
    09h30 - 17h00
    Thème principal
    Éducation à l'égalité
    Lieu
    Sur site

Un processus certifié

Les formations du Centre Hubertine Auclert s’inscrivent dans le cadre d’un parcours de formation, articulant différentes thématiques, pour vous outiller de manière complète.

Organisme de formation agréé, le Centre Hubertine Auclert forme chaque année entre 450 et 550 personnes.

Logo Qualiopi DEF